Retour

Tout savoir sur les linteaux préfabriqués

linteau préfabriqué

08 oct. 2021

Utilisé pour le gros-œuvre, le linteau est un élément architectural permettant de soutenir les matériaux des murs et fenêtres.

Le linteau peut servir de base à un tympan et un arc de décharge peut être placé au-dessus du linteau pour reporter le poids du mur au-dessus sur les jambages et décharger ainsi le linteau. Le plus souvent en pierre, béton armé, béton préfabriqué, métal, mais aussi en bois, il peut être monolithe (poutre) ou clavé avec une plate-bande.

Le linteau préfabriqué est une alternative au linteau dit « coffré ». Comme son nom l’indique, ce dernier est préfabriqué en usine et permet de supporter la maçonnerie au-dessus d'une ouverture en assurant le transfert de charges aux armatures situées de part et d'autre de l'ouverture de mur.

Les linteaux en acier

Ce sont des poutres dites IPN). Matériau résistant, l’acier permet de réaliser des ouvertures assez importantes, la longueur des poutres pouvant aller jusqu’à 12 mètres.

Les linteaux en béton

Ce sont des poutres en béton armé. Leur portée est moindre que l’acier mais l’avantage est qu’elles peuvent s’intégrer à n’importe quelle maçonnerie. Ils acceptent de nombreuses finitions de surface sans préparation préalable et sont disponibles dans une large gamme de tailles et de poids. Pour des portées de 7 à 10 mètres, le béton armé ne sera plus suffisant, il faudra alors utiliser le béton précontraint.

Le terme « linteau préfabriqué » s’utilise également pour désigner un élément en U horizontal monolithique préfabriqué destiné à la réalisation de linteaux sans assemblage sur chantier. Ces éléments remplacent seulement le coffrage, permettant d’assurer d'un bel alignement et une armature solide.

Comment poser un linteau préfabriqué ?

Faisant partie des techniques de construction complexe, sa mise en œuvre et la manutention qui en découle demande une certaine dextérité. Les linteaux sont posés sur un lit de mortier nivelé sur toute sa longueur ainsi que sa largeur. Une fois fixés, les trous autour sont bouchés pour assurer une bonne étanchéité et le linteau est définitivement calé. Selon ses dimensions et les reprises de charges, il est possible de soutenir le linteau avec un étai, pendant le séchage du mortier de calage, ce qui représente un gain de temps appréciable.

Il faut s’assurer que la maçonnerie ait été montée selon les normes en vigueur. Une fois le lit de mortier coulé, étalé et lissé, le linteau est posé, en s'assurant que son positionnement permettra d'avoir une façade parfaitement plane en phase avec le plancher. Les espaces vides sont ensuite comblés au mortier.

Le prix d'un linteau préfabriqué

Le prix dépend du matériau, de la taille et de la résistance à la charge souhaitée. Un linteau en béton armé ou précontraint coûte entre 30 et 50 euros la pièce selon les dimensions. Pour ce qui est des linteaux en acier, il est extrêmement difficile d’estimer le coût car cela va dépendre des découpes. Le mieux est de vous renseigner auprès des fournisseurs.

Ce qu’il faut retenir

  • Les linteaux sont un élément architectural placé au-dessus d’une ouverture (porte ou fenêtre). Ils aident à soutenir le poids du mur. Les linteaux préfabriqués sont préconçus en usine et peuvent supporter des charges importantes.
  • Le type de matériaux (acier ou béton) se fait en fonction de l’épaisseur du mur, de la longueur de l’ouverture, et de la localisation ou non en zone sismique.
  • Il faut compter entre 30 et 50 € pour un linteau préfabriqué en béton armé. Le prix d’un linteau en acier varie grandement selon les découpes.
Trouver votre artisan Maçon

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation