Découvrez le chauffage au bois déchiqueté

    Chauffez-vous au bois déchiqueté

    A la fois chaleureux et intéressant financièrement par rapport aux autres sources d'énergie utilisées, le bois déchiqueté attire de plus en plus. Petit tour d'horizon d'un combustible naturel, provenant principalement d’exploitations forestières et de scieries.

    Fonctionnement d'un chauffage au bois déchiqueté

    Convivial et performant, le bois intéresse toujours plus d'habitants souhaitant se chauffer différemment. Le bois déchiqueté est à distinguer des granulés de bois, également très utilisés mais impliquant des traitements plus industrialisés.

    Les plaquettes forestières sont un combustible naturel, composé de fins morceaux de bois homogènes qui alimentent des chaudières de bois de chauffage. Elles sont utilisées aussi bien par les particuliers que les entreprises.

    Le fonctionnement de ce type de chaudière est le même qu'avec des granulés de bois : les morceaux de bois sont disposés dans le silo communiquant avec la chaudière, puis dirigés pour être brûlés la zone de combustion. Ce cheminement se programme en amont, l'avantage étant de profiter d'une chaudière autonome.

    Quelles sont les caractéristiques du bois déchiqueté ?

    Ce combustible très accessible est idéal pour le chauffage de grandes habitations : il permet d’alimenter une chaudière de chauffage central 100% automatisée. Les plaquettes proviennent du déchiquetage des résidus d’exploitation des forêts et de certains espaces verts. Il s'agit d'une ressource naturelle durable, qui ne fait pas appel à des procédés de fabrication industriels ou chimiques.

    L’humidité et la taille du bois sont les deux facteurs qui vont définir sa qualité d'utilisation : s'il est trop humide, avec un taux supérieur à 25%, ses performances calorifiques seront diminuées. De même, si les morceaux sont trop grands, c'est la durée de vie de la chaudière qui risque d'être impactée. Le pouvoir calorifique (en kWh/kg) des plaquettes forestières est compris entre 2,8 à 4 kWh/kg, pour un coût situé autour de 100€ la tonne.

    Des conditions de stockage spécifiques à prendre en compte

    Pour pouvoir être utilisé efficacement, le bois doit obligatoirement être très sec : il sera donc entreposé dans un silo de stockage parfaitement abrité de l’humidité. Il faut également penser au fonctionnement automatique de la chaudière, qui implique que ce silo se trouve à proximité de la zone de combustion.

    Simple d’utilisation et autonome, le chauffage à bois déchiqueté demande donc tout de même un espace conséquent pour stocker le combustible. Malgré ce lieu de stockage pouvant être vu comme une contrainte, ce système reste actuellement l’une des solutions les plus intéressantes écologiquement et en terme de rapport qualité/prix.

    Le bois déchiqueté demeure donc très intéressant sur plusieurs plans, notamment au niveau économique et environnemental. Pour les utilisateurs qui disposent de la place suffisante, la chaudière bois est une alternative pertinente aux appareils électriques, au gaz ou au fuel.

    Laisser un commentaire